sans frontière

Publié le par Essentielle

   

 

 

Quand on s'éveille enfin à la claire compréhension

Et que l'on sent qu'il n'y a aucune frontière

Qu'il n'y en a jamais eu

On se rend compte qu'on est tout.

Les montagnes, les rivières,

L'herbe, les arbres, le soleil, la lune, les étoiles

Et l'univers enfin

Ne sont autres que nous-mêmes.

Rien ne nous distingue

Rien ne nous sépare les uns des autres

L'aliénation, la peur, la jalousie, la haine

Sont évanouies.

On sait en pleine lumière

Que rien n'existe en dehors de soi

Que par conséquent, rien n'est à craindre..

Etre conscient de cet état

Engendre la Compassion.

 Les gens et les choses

Ne sont plus séparés de nous

Mais sont au contraire

Comme notre propre corps.

 

                                                               Genpo Sensei

Publié dans CITATION-POESIE-ECRIT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 02/05/2012 00:51

Blog(fermaton.over-blog.com), No-15. - THÉORÈME HARBINGER. - Réalité et Croyance ?

katara C.Néri 22/04/2012 17:19

Voilà un texte qui résonne en moi . belle journée

Miche 18/04/2012 08:59

Cela est un niveau de conscience que nous connaissons tous, au début on ne le remarque même pas, puis on le remarque quand cela nous quitte. Cela va et vient, sans que nous puissions en
décider.
Je ne connais personne qui soit en permanence en "cela", et celui qui le prétendrait se désignerait comme un menteur.
Merci pour ce texte inspirant. o)))