MASTICATION

Publié le par Essentielle

 

La mastication, étape essentielle de la digestion, transforme les aliments en fines particules avant leur passage dans l'estomac. Avaler de gros morceaux à toute allure oblige l'organisme à produire beaucoup de suc gastrique, très acide, pour finir le travail. Or ce suc brûle les muqueuses fragiles et accroît le risque de reflux gastro-œsophagien, trouble fréquent qui abîme l'émail dentaire et irrite la gorge.

La mastication déclenche la sécrétion des sucs digestifs de l’estomac. Ainsi, si vous avez bien mâché, l’estomac sera plus efficace dans son travail de digestion et on évitera ainsi les sensations de ballonnements, voire de nausée qui apparaissent quand on mange trop vite. Une action similaire s’observe sur les intestins : une bonne mastication réduit les douleurs dues au syndrome du colon irritable, ainsi que les colites et les ballonnements abdominaux notamment grâce à l’action de la salive sur l’amidon. En effet la salive contient une enzyme, la ptyaline, qui va « pré-digérer » l’amidon pour le rendre assimilable par l’organisme, si cette transformation n’est pas effectuée, l’amidon fermente dans le gros intestin et peut causer bien des inconforts.

Ce fut Horace Fletcher qui fut a l’origine du régime mastication. 100 kg pour 1,65 m. Il préconisait sa méthode qui consistait à mâcher chaque bouchée  de nourriture  jusqu’à la  réduire à l’état de liquide.. Il perdit ainsi 30 kilos et améliora sa maladie du côlon.

 

A LIRE : dr Arnaud Cocaul « Le régime mastication »

Publié dans SANTE

Commenter cet article

katara C.Néri 23/09/2012 11:47

Intéressant cet article merci ! belle journée